RENCONTRE - BEN CHAN

Hello tout le monde !
J'espère que vous allez bien ! On se retrouve aujourd'hui autour d'un papotage, car Ben-chan a accepté de répondre à quelques-unes de mes questions lors du Salon Les dolls du lac en début de mois ! Si vous ne connaissez pas encore ce talentueux photographe de poupées en tous genres, n'hésitez pas à aller voir son travail, et dans le cas contraire, j'espère qu'en apprendre plus sur lui vous intéressera autant que moi !^^


Tout d'abord, peux-tu te présenter brièvement ?
Je m'appelle Benjamin, j'ai 25 ans, je suis photographe, et je suis dans les poupées depuis 2007.

Comment as-tu commencé ? Quelle a été ta première poupée ? Et ensuite ?
Ma première poupée a été une Pullip Rida. Comme je vis en Suisse, à l'époque, mon principal critère de choix, c'était qu'elle soit en Suisse également, et je l'ai trouvée à 45 Franc Suisses ! Ensuite j'ai eu plusieurs Pullips, des Blythe, j'ai aussi essayé les Dal. En 2009, j'ai commencé à acheter des BJD. Ces derniers temps, je m'essaie aux Licca qui malgré leur côté cheap sont beaucoup plus pratiques à transporter et sont fun !

Tu as un univers photographique très particulier. Tu peux nous en parler ? Quelles sont tes inspirations ?
De manière générale, je m'intéresse énormément à la psychologie, la psychiatrie, et l'anthropologie. J'aime aussi beaucoup tout ce qui est légendes, mythologie et contes de fées, et disney. En artistes existants, je citerais également le travail de Hans Bellmer et Miura Etsuko. Mes photos sont une sorte d'exhutoire pour moi. Souvent, lorsque je créé des photos très sombres, les gens pensent que je déprime. En fait, c'est l'inverse ! C'est généralement le fait d'avoir passé une épreuve difficile, et l'avoir surmontée, qui m'inspire ces images. Je suis donc plutôt dans un état d'esprit positif lorsque je les imagine !

Quel est ton processus créatif pour réaliser une photo ? Tu passes du temps en post-production ? 
En général c'est très linéaire, j'ai plusieurs phases, tout d'abord une idée, qui amène des croquis, puis la réalisation. Je laisse toujours à ma photo un temps de repos, le temps d'y réfléchir, de prendre le temps de voir si cette image vaut le coup que je la publie, parfois je laisse tomber et je décide de ne pas la partager. Je passe pas mal de temps en post production, et notamment avec mes montages, car je prends en photo moi-même chaque élément qui les compose (les papillons et les textures par exemple) c'est du travail en plus, mais c'est beaucoup plus gratifiant de tout faire de A à Z !


Est-ce que tes poupées ont des rôles bien précis ? Des personnages, des caractères ? Ou bien ne sont-elles qu'un instrument pour réaliser tes photos ?
(il réfléchit un moment)
Mes poupées sont des personnages fluides. Ils représentent quelque chose pour moi, des moments importants, des symboles, des attaches sentimentales, et pour moi elles fonctionnent ensemble comme un grand groupe, mais pour les photos, ce ne sont que des actrices qui se glissent dans des rôles différents.



Comment choisirais-tu aujourd'hui une nouvelle poupée pour ta collection ? 
J'aurais aujourd'hui tendance à choisir une poupée autant par son processus de fabrication que par le moule en lui-même. J'aime acheter des créations réalisées par des amis, c'est quelque chose qui me tient vraiment à cœur. Je marche au coup de cœur sur un moule et un make-up, et je construirai mon personnage autour de ça. À mes débuts j'achetais plutôt à la bonne affaire, mais maintenant que je sais ce que je veux, je suis plus exigeant et je recherche vraiment une poupée idéale.

Quel est ton sentiment et ton expérience d'homme dans ce hobby majoritairement féminin ?
En fait, comme c'est plus inhabituel, les gens sont plus curieux. Mais du coup, les gens s'intéressent presque toujours en premier à mon travail photographique, avant de s'intéresser à moi en tant que personne... (rire)


Cite un ou deux artistes que tu adores. Pourquoi ?
(attention ça va déborder un peu XD)
Alors pour la création de dolls, je citerai Lillycat évidemment, qui a présenté vraiment la création de bjd en France, Dust of Dolls parce que j'adore les formes de leurs poupées, elles ont vraiment quelque chose de différent, et Le Tama qui a décollé super vite et fait des dolls superbes !
En photos, j'aime beaucoup l'univers d'Esthy, qui a une ambiance qui lui est bien propre, un peu sombre, NennDolls que je suis depuis le début et qui a fait des progrès impressionnants, et Poupées Mécaniques.
Ça fait un peu plus de deux...
Oui mais quand on aime on ne compte pas !!



Le mot de la fin ? Que dirais-tu aux nouveaux arrivants ?
De ne jamais se décourager. La patience est quelque chose de très important, il ne faut pas tout vouloir tout de suite. Il faut du temps, et il faut oser pour faire des choses bien. Ne jamais se comparer aux autres, et voir son propre chemin à parcourir, ne pas se décourager en essayant de voir trop loin.
Je regrette aussi un peu le temps des forums où je trouvais la communauté plus soudée, plus attentive aux autres. Aujourd'hui, on a tendance à oublier que derrière chaque compagnie, chaque photo, chaque pseudo, il y a une personne. Je pense qu'il serait bon de s'en souvenir !


N'hésitez pas à aller voir le travail de Ben-chan !
Sur TUMBLR


J'espère que cette interview vous aura intéressé/plu ! ^_^ Merci à toi Benjamin d'avoir pris le temps de répondre à mes questions, j'ai passé un très bon moment avec toi (bien que presque court du coup XD) A très vite !

Bisous !

Commentaires

  1. Eh bien c'est une belle découverte ! J'adore ce que j'ai pu voir en photo, et ce qui en ressort dans les propos de Benjamin. Son univers est sensible, réaliste et honnête. Et je suis également impressionnée de savoir que tout de A à Z est créée par lui dans ses photos ! C'est vraiment génial et j'adore ses dolls, elles sont uniques et comme il le dit, c'est un ensemble harmonieux et pourtant on sent que chacune à son rôle. J'ai été voir sa galerie. J'adore ! Merci pour ce partage ! ♥

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés